Fondée en Mars 2005, cette association a pour but de fournir une aide humanitaire aux populations d’Afghanistan, en particulier dans le domaine éducatif et d’organiser des rencontres culturelles et d’information sur l’Afghanistan.

Présentation de l’association

Fondée en Mars 2005, cette association a pour but de fournir une aide humanitaire aux populations d’Afghanistan, en particulier dans le domaine éducatif et d’organiser des rencontres culturelles et d’information sur l’Afghanistan.

L’association est indépendante de toute force et parti politique, que ce soit en France ou en Afghanistan. Elle est indépendante également de toute orientation religieuse. Elle situe son action dans une perspective de défense des droits de l’homme et de refus d’une société fondée sur la préférence ethnique.  ( Article 2 des statuts).

L’association « Solidarité Provence Afghanistan » est une association régionale, qui regroupe aujourd’hui 90 membres environ, fonctionnant uniquement aujourd’hui avec les dons et les cotisations de ses adhérents.les adhérents résident pour moitié dans la région PACA, pour moitié dans les autres régions de France.

L’association n’a pas pour but d’intervenir dans les gros chantiers nécessaires à la reconstruction du pays, elle se spécialise dans l’aide aux populations, par l’apport de produits de première nécessité : essentiellement, dans la dernière période, du matériel scolaire.

Le principe est de réduire le nombre d’intermédiaires en distribuant directement sous forme de produits de première nécessité, achetés sur place, l’argent récolté en France lors des réunions publiques, et auprès des membres de l’association.

Chaque année, une ou deux personnes de l’association font (à leurs frais) le voyage de Kaboul. Avant leur départ, un conseil d’administration décide du montant des aides et de leur attribution. L’association travaille avec des contacts permanents en Afghanistan.

L’évolution  militaire du conflit en cours n’a pas permis de fixer définitivement une zone d’intervention. Les voyages de 2006 et 2007 étaient orientés vers la région de Ghazni ; l’insécurité régnante nous a contraint à déplacer notre intervention vers le Nord : en octobre 2009, Mazar e Sharif et la ville de Kaboul elle-même. Les besoins sont partout importants. Le dernier voyage (2012) a été consacré à la banlieue sud Est de Kaboul, là où se concentrent les réfugiés qui reviennent en Afghanistan, depuis le Pakistan principalement.

Pour les derniers voyages, nous avons jugé prioritaire l’équipement des écoles. (Don de tentes neuves pour remplacer celles qui faisaient office de salles de classe depuis 20 ans, distribution de matériel scolaire, cahiers, crayons, gommes, à plus de 7000 enfants en 2009).

En 2011, dans un lycée du sud de Kaboul , ce sont 8000 kits scolaires qui ont été distribués. 5  salles de professeurs ont été équipées de matériel de bureau. A Mazar-e-Sharif, les 28 anciennes tentes qui servent de salles de classe ont été réparées, en attendant les constructions en dur prévues par le gouvernement.

En 2012 nous avons équipé un établissement scolaire (primaire, niveau collège, niveau lycée) de 3141 élèves. Nous avons choisi des kits de la meilleure qualité (cahiers, crayons, stylos bic, gommes…) Nous avons équipé le bureau des professeurs et le cabinet d’histoire et de géographie.  (globe terrestre, carte du monde, carte d’Afghanistan), nous avons fourni tout le petit matériel qui aide un établissement à fonctionner : thermos à thé pour les enseignants, thermos de 30 litres pour chaque classe, agrafeuses, poubelle, réchaud à gaz  pour la crèche, et pour le laboratoire de physique chimie, des chaises, des fauteuil, et 7 grandes tentes pour protéger de la pluie les classes qui se faisaient en plein air.  (Voir photos voyage 2012)

En 2012, nous avons organisé 20 parrainages: 20 garçons et filles, qui autrement, ne pourraient aller à l'école, sont aidées financièrement (10 euros par mois et par enfant) pour acheter leur matériel scolaire. Les parrains sont informés chaque année, et si possible, deux fois par an, de la situation des parrainés.

L’association agit aussi en France pour faire connaître la culture afghane : elle organise des soirées autour de musiciens, de poètes, de spécialistes de l’histoire afghane.

L’association intervient à la demande dans les collèges et les lycées, les maisons de la culture, les médiathèques, pour faire connaître la situation actuelle en Afghanistan, l’histoire de l’Afghanistan ou la situation des femmes dans ce pays. L’intervention culturelle est inséparable de l’intervention humanitaire en Afghanistan.

Sensible aux conditions de vie misérables des  Afghans dans leur pays, l’association ne peut ignorer la situation des migrants d’origine afghane à Marseille et dans la région. En contact avec les associations et les institutions qui ont pour but de venir en aide aux migrants, « Solidarité Provence Afghanistan » aide à traduire des documents, à établir des dossiers, à enseigner le français, à rentrer en contact avec des avocats, à orienter et à conseiller ces personnes qui fuient la misère et les combats.

Joomla SEF URLs by Artio
Compteur d'affichages des articles
54588